LES WEILLEES

Simone Weil s'interroge sur le monde du travail

Cie PRIMESAUTIER THÉÂTRE LA GRIFFE DU RÉEL


Fidèle à sa recherche autour des mécanismes de domination sociale, le Primesautier Théâtre, dirigé par Antoine Wellens et Virgile Simon, s’est plongé pour son nouveau cycle de recherche, après les sciences et la sociologie, dans les écrits considérables de Simone Weil. Ainsi entre travail aliéné et travail authentique, Simone Weil s’interroge, nous interroge, et même si la négativité du travail semble en effet apparaître comme une vérité, Simone Weil dans son oeuvre surmonte cette négativité et parvient à faire de celleci une médiation positive entre l’homme et le monde, entre l’homme et lui-même. Sa philosophie n’est pas une philosophie du travail, mais une philosophie de l’articulation entre travail et contemplation, car, écrit-elle : ”Travail et contemplation sont les deux pôles de la pensée, et l’homme vit de trois manières : en pensant, en contemplant, en agissant.” La griffe du réel" et "Vous allez adorer rentrer chez vous" s’inscrivent dans cette recherche, et tentent, à leur manière, de rendre compte théâtralement de cette expérience.


Julie Minck / 35 ‘

En décembre 1935, Simone Weil envisage de publier, dans un journal d’usine, un appel aux ouvriers de Rosières dans lequel elle leur propose de prendre la plume et d’écrire ce que représente pour eux leur travail. Mais le directeur refuse la publication de cet appel sous prétexte que cet article pourrait exciter « l’esprit de classe ». J’ai en 2021réactivé cet appel et vous livre ici une forme documentaire des réponses que j’ai reçu.


Vous allez adorer rentrer chez vous / Jean-Christophe Vermot-Gauchy / 50 ‘

En février 2017, j’ai été contraint de trouver un travail dans l’urgence. J’ai pendant quatorze mois occupé le poste d’employé de maison pour une société de service à domicile. Durant tout ce temps j’ai tenu un journal. J’écrivais tous les jours. J’ai rempli une quinzaine de cahiers. Ces cahiers, tous noirs, comme de deuil, n’étaient pas destinés à la scène. Mais Antoine Wellens, metteur en scène et lui-même auteur, après avoir lu des extraits de ces documents, m’a proposé d’en faire quelque chose. Après beaucoup de doutes et d’hésitation j’ai accepté. Je témoigne donc, devant vous ce soir, de ce temps passé chez d’autres à entretenir leur intérieur.



Théâtre

Dates: Vendredi 29 et Samedi 30 octobre 2021 à 20h30
Tarif: 15€